Tapenade à l’Arbouse

Categories

Tags

L’arbouse est une baie qui pousse en Corse, ici elle radoucit l’olive noire de la tapenade. Pour un apéritif original et calme en bouche.

5,99

Informations complémentaires

Poids 370 g

Poids net

175 grammes.

 

Composition

Pot en verre avec couvercle refermable de type twist-off.

  • Olive verte
  • Huile d’olive
  • Huile de colza
  • Sel
  • Câpre
  • Vin
  • Eau de vie artisanale
  • Sucre
  • Extrait naturel d’Arbouse

 

Utilisation

Cette tapenade est faite pour une utilisation dans les :

  • Pain, juste en tranche ou toastée au grille-pain.
  • Pâtes, ajoutez là au moment de servir dans les assiettes.
  • Tarte salée, en fond de plat (un exemple ici).
  • Légumes, bâtonnet de carotte, rondelle de concombre, en accompagnement dans une salade composé.
  • Garniture pour tomates farcies, avec de la semoule, viande hachée ou céréales.
  • Feuilleté apéro, réalisé la pâte puis tartiner et ensuite torsadez là.
  • Poisson, une croûte croustillante, mixé avec des biscottes.

Cette tapenade a un arôme assez doux, l’arbouse radoucit l’olive noire, ce qui est inattendu. En rajoutant un ingrédient on arrive à baisser l’ensemble.

 

Conservation

La tapenade est stérilisée à l’autoclave pour une conservation optimale.

Une fois ouverte, elle se conserve au réfrigérateur pendant trois semaines sans rajout d’huile d’olive. Et jusqu’à trois mois si vous en rajouter.

 

Conception

Cette tapenade a été faite avec des olives noires mélangés à du vin de fruit produit dans le Cap Corse.

Ce vin de fruit est à l’arbouse, le procédé part d’un vin déjà élaboré dans lequel on effectue des macérations. Ce procédé permet de capturer le gout de cette petite baie d’une façon tout à fait naturel.

 

Historique

L’arbouse est un fruit charnu qui vient de l’arbre arbousier.

C’est en silence au fond des vallons que l’automne furtif se glisse : il profite d’une pluie nocturne pour jaunir la petite vigne, ou quatre pêchers que l’on croit malades, et pour mieux cacher sa venue il fait rougir les naïves arbouses qui l’ont toujours pris pour le printemps. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958).

 

A savoir

Les olives sont dénoyautées avant d’être mixées avec des câpres. Le mot « tapenade » vient du mot provençal « tapena ». A partir de cette information nous ne pouvons pas réaliser de tapenade sans câpres.

 

Origine

Créé et transformé dans notre exploitation en Haute-Corse, France.

5,99