logo

 Fabricant de saveurs identitaires

Corses depuis 1974

Les commandes partiront à partir du 6 Novembre pour cause de vacances. Merci de votre compréhension.

La Myrte, la Nepita, l'Arba barona : que savoir de ces herbes du maquis Corse ?

Les herbes aromatiques corses sont réputées pour apporter une originalité digne de la cuisine corse, lorsqu’elles sont utilisées pour la préparation des repas. Plusieurs herbes aromatiques reviennent fréquemment dans la cuisine corse, mais nous aborderons principalement ici la Myrte, la Nepita et le thym Corse encore connu sous l’appellation de l’Arba barona. Vous découvrirez dans ce guide leur utilisation à l’origine, leur intérêt culinaire et quelques-unes de leurs utilisations en cuisine.

La Myrte : quelle est cette plante ?

Encore appelée en Grecque Myrtus communis, la Myrte est un arbuste d’origine méditerranéenne faisant partie de la famille des myrtacées comme l’eucalyptus. Elle est particulièrement considérée comme une plante possédant de nombreuses vertus thérapeutiques. Allons à la découverte de cette plante mystérieuse.

L’utilisation de la Myrte à l’origine

Selon l’histoire, au premier siècle apr. J.-C. Dioscoride et Pline qui étaient tous deux des savants, avaient découvert chez la Myrte quelques atouts médicinaux. Pour Dioscoride, les fruits issus de l’arbuste qu’ils soient mûrs ou non sont efficaces pour stopper une hémorragie en cas de blessure grave. Il soutenait aussi que la feuille de myrte une fois écrasé pouvait soulager une personne souffrant de l’ulcère lorsque celui-ci l’ingérait par voie orale. Au 15 ème siècle de notre ère, les botanistes médecins comme Mathiole, employaient la Myrte comme un fortifiant pour l’estomac.

 Le botaniste avait été aussi surpris de son efficacité redoutable contre certaines maladies issues de la mauvaise alimentation comme la dysenterie et l’entérite. Au 19 ème siècle, cette plante a été utilisée pour soigner la diarrhée et leucorrhée. Par ailleurs, dans la mythologie gréco-romaine, la Myrte était utilisée pour l’adoration de certains dieux. C’est le cas par exemple de Déméter qui était considéré comme la déesse de l’agriculture.

L’utilisation actuelle de la Myrte

Aujourd’hui, avec la révolution industrielle soutenue par les avancées technologiques, la Myrte peut désormais être transformée en plusieurs produits pour différents usages. En effet, cette plante est utilisée dans la fabrication des produits cosmétiques et alimentaires. Ainsi nous avons par exemple des pommades qui ont été conçues à base d’extraits d’huile de Myrte. Pour la confection de certains parfums, les arômes issus de la feuille de Myrte sont également employés pour produire de bonnes senteurs.

Sur le plan alimentaire, la feuille de Myrte participe à la fabrication de pâtée et de bière. Dans la médecine, les spécialistes de la santé ont reconnu son importance dans le traitement de certaines maladies respiratoires tels que la bronchite et le rhume. Elle contribue à la bonne digestion en réduisant les risques de brûlures gastrites. La Myrte verte de Corse renforce aussi le sommeil grâce à ses effets naturels produits sur l’organisme. Son huile essentielle soulage aussi le rhume. On peut donc dire que grâce à la recherche scientifique, d’autres vertus de cette plante ont été mises à jour ce qui permet de l’utiliser de façon optimale, quel que soit le domaine.

L’intérêt d’avoir de la Myrte dans son placard pour cuisiner

Étant donné que dans un placard de cuisine, on retrouve des épices contribuant à la préparation de différents mets, vous avez tout à gagner à avoir la feuille de Myrte chez vous. Elle peut en effet servir d’arôme pour donner à vos plats de belles senteurs. De ce fait, classer cette feuille parmi les épices se trouvant dans le placard à cuisine est primordial. Tout comme la boîte de tomates et la boîte de piment, la feuille de Myrte sécher a pour objectif de régaler les papilles gustatives.

Pour tester également de nouvelles recettes, sa présence dans votre cuisine vous rendra probablement un grand service. Ajoutons qu’en cas de troubles de santé avoir de la Myrte près de vous vous permettra de préparer une infusion de thé vert pour vous soulager. En ayant cette plante chez vous, vous n’aurez plus besoin de courir chez le jardinier avant de vous procurer de quoi rendre vos préparations délicieuses au quotidien.

La différence entre la Myrte de Corse et la Myrte de Provence

Si on doit parler d’une différence entre la Myrte de Corse et celle de la Provence, on pourrait dire qu’elle se trouve au niveau de la région où la plante pousse. Comme son nom l’indique, la Myrte de Corse est cultivée et cueillie en Corse alors que celle de la Provence est cultivée et cueillie dans l’une des régions de Corse comme la province de Sardaigne. C’est là que se trouve toute la différence sinon la Myrte commun ou myrte de corse présente les mêmes caractéristiques que celle de la Provence.

 C’est-à-dire un arbuste avec une taille avoisinant les 1 à 3 mètres et possédant de petites feuilles ovales ou rondes arborant des couleurs vertes foncées. En fonction de la variété, les feuilles se serrent sur la tige. Ainsi la Myrte pousse aussi bien sur l’île de Corse que dans ses provinces. La Sardaigne étant la région nord de la Corse, la Myrte possède alors la même origine. On relève toutefois quelques différences au niveau de la variété poussant en Corse où en Provence. Cependant quel que soit sa provenance, la Myrte est facilement reconnaissable grâce à ces baies et ses fruits qui la composent.

L’utilisation de la Myrte en cuisine

La Myrte est beaucoup plus utilisée dans la cuisine traditionnelle française à cause de la bonne senteur de ses feuilles. Ses fruits peuvent être aussi utilisés comme ingrédients de cuisine. L’huile infusée à partir des feuilles peut servir à la préparation de la vinaigrette, du thé, des poissons, des gâteaux et pâtisseries. Son arôme peut servir d’épice pour la préparation de sauces, ou pour l’assaisonnement de la viande de volaille ou de gibier. Les baies de myrte sont également utilisées pour la cuisson à cause du parfum spécial qu’ils dégagent. Les fruits de l’arbuste peuvent être aussi employés pour la préparation de liqueurs que ce soit la bière ou le vin.

Toutefois, il est le plus souvent recommandé pour plus de saveurs, de faire sécher les feuilles fraîchement cueillies au soleil. Ce processus permettra lors de la préparation du repas de tirer de la plante toutes ces valeurs nutritionnelles. Possédant des propriétés nutritives très élevées, l’utilisation de cette plante dans la cuisine participe au maintien de la bonne santé au quotidien. Il s’agit simplement d’un ingrédient indispensable pour créer ou pour revisiter certaines recettes.

La Nepita : que savoir sur cette plante ?

La Nepita ou Calament Nepita, prononcé Nebida est une plante aromatique du maquis corse. Elle a une odeur mentholée et poivrée proche de l’origan et de la menthe. Son arôme est frais et légèrement épicé. Les Corses suspendent cette plante dans des bouquets ouverts ou la font sécher dans des pots. Il est utilisé avec les viandes grillées (mais aussi les poissons, comme le rouget) et les légumes (tomates, courgettes, etc.). Cette plante est similaire à la menthe, bien que ses feuilles soient de couleur plus foncée et moins ordonnée. En Corse, elle est également connue sous le nom de marjolaine. Fraîchement cueillie ou séchée au soleil, elle est très appréciée dans la cuisine corse.

Les utilisations de la Nepita

La Nepita est une herbe regorgeant de nombreuses vertus et de nombreux avantages. Elle a une odeur forte, proche de la menthe et de l’origan, avec une pointe de camphre. C’est notamment pour cette raison qu’elle est considérée comme l’herbe la plus aromatique du maquis corse. Autre fois, cette herbe s’utilisait principalement avec les viandes grillées et les légumes et intervenait dans la préparation de nombreuses spécialités locales. Ainsi, la Nepita est traditionnellement utilisée pour faire des tartes, des ragoûts aux herbes et des tisanes, ou encore pour remplacer la menthe.

Aujourd’hui, cette plante qui a poussé dans les jardins simples est utilisée en cuisine comme épice ou mélange d’épices, notamment dans la cuisine méditerranéenne. Il est de ce fait un complément parfait pour la préparation des pizzas et beaucoup d’autres spécialités italiennes. Son arôme délicat rehausse également les vinaigrettes, les sauces de poisson, les soupes et les marinades. En Corse, elle est aussi utilisée pour confectionner des apéritifs anisés.

Outre son profil aromatique, cette herbe est pleine de propriétés médicinales. Elle est connue pour ses propriétés apaisantes, relaxantes et réchauffantes. Elle est donc idéale pour lutter contre l’anxiété, la tension, l’insomnie, l’excitation mentale et nerveuse, le stress et les migraines. Elle peut aussi intervenir dans le traitement des troubles du sommeil, notamment en association avec les infusions de valériane.

La Nepita est également connue pour ses propriétés antiseptiques efficaces. En cas de rhume, de bronchite et d’autres maladies hivernales, il vous suffira donc de boire une infusion de ces feuilles pour entre soulager. La Nepita est aussi très bonne pour la digestion. En effet, elle stimule l’appétit et régule certains troubles digestifs. Elle a également un effet antispasmodique.

Pour finir, la Nepita est une grande source d’antioxydants. Elle est bénéfique pour la santé en général. Elle est aussi une bonne source de vitamines K et E, de fer, de manganèse et de calcium. À ce titre, elle est l’alliée parfaite pour lutter contre les flatulences et les ballonnements, les coliques, les problèmes respiratoires, le mal des transports, les crampes menstruelles, l’herpès et les maux de dents. Ajoutons que le simple fait de mâcher les feuilles de la plante calme la douleur.

Pourquoi avoir de la Nepita dans son placard pour cuisiner ?

La Nepita est une cousine sauvage de la marjolaine et l’une des herbes médicinales de base de la cuisine corse. Digestive et d’esprit tonique, elle est largement utilisée, séchée et utilisée en cuisine ou en infusion. La Nepita fait depuis longtemps partie intégrante de nombreuses cuisines méditerranéennes. Elle est utilisée en cuisine pour parfumer les plats, notamment les légumes et les omelettes. Sachez toutefois qu’il a un goût fort. Il faut donc l’utiliser à petites doses pour éviter qu’elle ne domine le reste de l’alimentation.

En Provence et en Italie, elle est utilisée avec d’autres herbes dans les plats et sauces à base de tomates, ainsi que dans les ragoûts de viande et de poisson. Faites-la infuser dans du vinaigre de vin blanc, seule ou avec d’autres herbes. Vous aurez de quoi parfumer vos salades vertes et votre salade de chou.

 

Différence de terre entre la Corse et la Provence

La Nepita est une variété qui se retrouve non seulement en Corse, mais également en Provence. Toutefois, les variétés Nepita cultivées sur ces différentes terres ont chacune leurs particularités.

  • La Nepita Corse

Le Calament Nepita n’a ce goût et cette odeur qui la caractérise que lorsqu’il est cultivé sur le sol corse. Ce n’est pas de la magie, mais de la chimie, et ce qu’il reçoit du sol lui permet d’amplifier son goût et son odeur.

Cette plante pousse dans les montagnes centrales de toute la Corse et elle a plusieurs noms. On l’appelle Idyllique Nepeta, Marjolaine corse, Nepeta agreste ou encore nepeta de Corse.

Rappelons que la flore endémique de la Corse est estimée à 280 espèces ou sous-espèces, dont 140 espèces ne se trouvent qu’en Corse. Toutefois, ce chiffre pourrait changer à mesure que les botanistes s’efforcent de découvrir de nouvelles espèces.

  • La Nepita Provence

La Nepita cultivée en Provence est, parfois annuelle, parfois vivace, de 20 à 40 cm de haut. La plante est souvent confondue avec l’origan et dégage une forte odeur lorsqu’elle est écrasée. Les feuilles et les sommités fleuries sont utilisées pour parfumer des infusions et des plats frais ou secs. La marjolaine est un bon antiseptique à usage général, tant en interne qu’en externe. C’est aussi un très bon antispasmodique.

Utilisation de la Nepita en cuisine

La Nepita a une saveur assez similaire à celle du thym, étant plus délicate et légèrement plus amère que l’origan. Elle peut être utilisée presque partout. Comme la plupart des herbes, elle ne supporte pas les longues cuissons, il faut donc l’ajouter en fin de cuisson. La Nepita est largement utilisée dans tous les plats en sauce (sauce tomate, sauce poisson, etc.), les marinades, les soupes, les ragoûts et autres plats en cocotte. Elle se marie bien avec les légumes, en particulier les aubergines et les petites carottes. En ce qui concerne la viande, il n’y a aucun doute sur le fait qu’on peut l’utiliser sur l’agneau, le veau et le porc, car elle fera des merveilles.

Utilisation de la Nepita pour dans la recette d’Espadon grillé

L’Espadon grillé est l’une des recettes s’accordant parfaitement avec la Nepita. Pour vous faire découvrir les saveurs de la Nepita, nous vous présentons ici une recette d’Espadon grillé pour 4 personnes.

Pour la préparation de cette merveille culinaire, vous aurez besoin en termes d’ingrédients de :

  • 4 steaks d’espadon pêchés localement (Corse Marée),
  • 60 ml de sauce moutarde à l’ancienne,
  • 14g de Nepita,
  • 2 gousses d’ail,
  • 4 g de sel,
  • 2 g de poivre.

Pour la préparation, servez-vous d’un plat rectangulaire pour mélanger tous les ingrédients de la marinade (moutarde, huile, Nepita hachée, ail haché, sel et poivre). Ajoutez les steaks d’espadon, enrobez-les bien de la marinade et couvrez-les d’un film alimentaire. Faites griller les steaks d’espadon sur une grille, un barbecue ou une poêle antiadhésive pendant 3 minutes de chaque côté. Servez les steaks d’espadon grillés avec de l’huile extra-vierge (20 ml) et de la salade.

L’Arba barona ou le thym Corse : comment est cette plante ?

L’Arba barona est une plante aromatique basse, ne dépassant pas 15 cm de hauteur. Elle possède des rhizomes aux nœuds et des grappes de fleurs partant du même point de la tige et atteignant la même hauteur, avec des tiges courtes et érigées. De juillet à août, ses feuilles vertes parfumées ont un reflet violet au soleil et sont couvertes de petites fleurs blanches ou roses en grappes. Après la floraison, le fruit est formé par quatre petits akènes. L’arba barona ou Thymari pousse principalement dans les zones montagneuses.

Son utilisation à l’origine et son utilisation actuelle 

L’Arba barona est une herbe du maquis Corses qui était utilisé depuis bien longtemps. Depuis son origine jusqu’à présent, elle continue d’être utilisée et son utilité n’est plus à démontrer.

  • Son utilisation à l’origine

Les Grecs utilisaient du thym à diverses fins. La plante servait principalement à parfumer les plats, mais elle était également utilisée pour la douche. Elle était brûlée devant les autels des dieux, pour stimuler leur courage.

L’Arba barona était également utilisé par les Romains qui avaient répandu son commerce et sa consommation sur un vaste territoire. Ils s’en servaient principalement pour purifier leurs maisons, pour relever le gout des liqueurs et fromages, etc.

Le thym était encore utilisé au Moyen Âge, notamment pendant les croisades. Il est réputé pour chasser la dépression et les mauvais rêves et favoriser le sommeil lorsqu’il est placé sous l’oreiller. Le thym qui accompagne les morts doit faciliter leur passage dans une autre vie. Des écharpes brodées de thym étaient offertes à ceux qui participaient aux croisades pour leur donner du courage. Par ailleurs, les sorcières l’utilisent pour faire des philtres d’amour, en le combinant avec la marjolaine, le myrte et la verveine. Les révolutionnaires français ont associé le Thym à la 28e fête de la prairie dans le calendrier républicain.

  • Son utilisation actuelle

Jusqu’à présent, le thym conserve son utilité et ses usages anciens. En plus des utilisations citées plus haut, il peut également être utilisé comme couvre-sol et convient particulièrement aux rocailles. De plus, il a une saveur forte et très parfumée de cumin. Il est également utilisé pour ses propriétés antiseptiques et ses nombreuses autres vertus. 

Pourquoi l’avoir dans son placard pour cuisiner ?

D’après son nom, c’est le grand seigneur des herbes aromatiques. Le thym fait partie intégrante des bouquets culinaires et peut résister à de longues séances de cuisson. Il peut être utilisé en cuisine comme substitut du thym ordinaire, mais il ne se marie pas nécessairement avec tous les aliments. Il aromatise de nombreux plats de notre cuisine traditionnelle : gibier, agneau, carottes bouillies, ragoûts, tripes et abats, pâtés et viandes rôties. Son nom Herba-barona, l’herbe du Baron, vient du fait qu’il est principalement utilisé pour aromatiser la viande, notamment le bœuf baronnial. 

Cette plante aromatique peut également être consommée sous forme de tisane.

Le thym cumin contient le même thymol que le thym commun, qui a des propriétés antiseptiques. Il est utilisé pour traiter les symptômes de la grippe et la toux. Il est bon pour la digestion.

Différence de terre entre la Corse et la Provence

L’Arbra barona peut provenir de la terre Provence, mais également de la terre Corse. Cependant, il existe de légères différences entre les thyms provenant de ces différentes terres.

  • Thym de Provence 

Les graines du thym cultivé de Provence sont issues de l’espèce endémique Thymus vulgaris, de la variété Carvalia. Les herbes et thyms de Provence sont biologiques ou proviennent de l’agriculture durable. Leur teneur en huiles essentielles est telle qu’il n’est pas nécessaire de les traiter. Près de 100 tonnes de thym sont produites, dont 65% sont sur-sélectionnées. Elle sera vendue individuellement ou mélangée à d’autres herbes provençales authentiques, en gros ou au détail, aux professionnels et au public. Le thym de Provence (thym commun à feuilles grises), est recommandé que dans la zone méditerranéenne, car il est très sensible à l’humidité et au froid.

  • Thym de Corse 

Le thym corse a besoin d’un sol bien drainé, même sableux, et d’une exposition au soleil. C’est une liane qui atteint 4 à 8 cm de haut et couvre plusieurs mètres carrés, ce qui en fait une plante idéale pour les coins ou les rocailles à faible entretien dans le jardin. Il est aussi dense que le thym, mais occupe moins bien le sol, car il souffre de la concurrence des graminées. Il est très apprécié des abeilles et protège l’ensemble de la faune. Le thym corse a des feuilles plus étroites que le thym commun et tolère mieux l’humidité et le froid en hiver. Il est cultivé pendant 2 à 12 ans, selon la nature du climat et du sol. Cette plante odorante n’a pas besoin d’être taillée. Il est préférable de le planter entre septembre et mai, en dehors des périodes de gel. Le thym corse est un thym très dense (1 à 2 cm d’épaisseur). Il ne supporte pas l’enherbement et pousse généralement dans les rocailles sèches et dans les calcaires.

Les utilisations culinaires du Thym de Corse

Les feuilles de l’Arba barona ont un arôme de garrigue et sont très appréciées en cuisine. Elles peuvent être utilisées seules ou avec du laurier, du persil et du romarin pour donner un goût plus prononcé aux plats mijotés, aux sauces, aux marinades et aux vins de cour. Elles sont également utilisées en infusion et sont réputées pour soulager les problèmes digestifs. Elles font partie du fameux bouquet : thym, laurier et persil, que l’on retrouve dans le pot-au-feu, la daube. On les combine aussi avec de la noix de muscade, du romarin et de la sauge. Le thym séché est ajouté en début de cuisson. En outre, ces herbes aromatiques peuvent être utilisées avec les viandes grillées. Elles sont souvent utilisées pour parfumer les sauces à base de tomates et de champignons. On les trouve sur les pizzas. Certains vinaigres ou huiles sont également aromatisés au thym.

Idéal pour rôtir de la viande, vous pouvez aussi mettre le thym directement dans le feu et laisser les braises dégager l’arôme. Après avoir extrait le jus de l’herbe de thym avec un rouleau à pâtisserie, on l’utilise pour aromatiser la limonade et la crème glacée.

La recette de veau à l’arôme de thym

L’Arba barona est utilisée pour la cuisson de plusieurs recettes. Au nombre de ces dernières, le veau rôti à l’arôme de thym est une recette parfaite. En effet, le thym permet de relever le goût du veau et le parfumer avec son odeur salivante. Pour cette recette, vous aurez besoin de :

  • la viande du veau,
  • l’Arba barona,
  • de l’huile d’olive,
  • du vinaigre,
  • du sel et
  • du poivre.

Pour les proportions, il vous faudra tenir compte du nombre de personnes. Pour commencer la préparation, retirez le veau du réfrigérateur 1 heure avant la marinade. Dans un plat bas, arrosez le veau d’huile d’olive. Saupoudrez le sel uniformément sur la viande. Humidifiez le sel avec le vinaigre jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Ajoutez l’Arba barona (le thym) et le poivre. Attendez 10 minutes.

Chauffez la poêle à feu vif et marquez la viande de tous les côtés pour obtenir une couleur caramel avec des traces brunes. Placez la viande dans un plat résistant à la chaleur et faites-la cuire à 160 °C, en la retournant toutes les 3 minutes pendant 12 minutes. Retirez la viande du four et placez-la sur une grille pendant au moins 1 heure. Lorsque vous êtes prêt à manger, remettez la viande au four à 200 °C (th.7) pendant 2 minutes, en la retournant deux fois. Coupez-la en tranches et servez. 

Translate »