Tout autant que la tête de maure, « Dio Vi Salvi Regina » fait également partie des symboles incontournables de l’île de beauté ! Et bien qu’il s’agisse de l’hymne national de Corse, ce récit n’est pas tout à fait d’origine Corse. Pour en savoir plus, nous vous proposons de voyager dans le temps ! Alors, vous embarquez ?

Que veut dire Dio Vi Salvi Regina

Dio Vi Salvi Regina signifie en langue italienne “Que Dieu vous garde, Reine”. La reine fait référence à la Vierge Marie.

En effet, l’hymne national Corse est inspiré d’un chant religieux latin, à savoir le “Salve Regina”.

Salve Regina

En latin

“Salve Regina, Mater misericordiæ,

Vita, dulcedo et spes nostra, salve !

Salut Reine, Mère de miséricorde,

Notre vie, notre douceur et notre espoir, salut !… etc.”

L’hymne Corse

En italien

“Dio vi salvi Regina

E Madre Universale

Per cui favor si sale

Al Paradiso….

Que Dieu vous garde, Reine,

Et Mère universelle

Par qui on s’élève

Jusqu’au Paradis… etc.”

blank

Comment Salve Regina est devenu Dio Vi Salvi Regina

Tel qu’il est mentionné plus haut, Dio Vi Salvi Regina est inspiré d’un chant religieux voire une prière catholique dédiée à la Vierge. Laquelle fut rédigée, durant le moyen âge, par un homme de guerre et d’église, connu sous le nom d’Adhémar de Monteil, un évêque du Puy.

Par la suite, le Saint Francesco de Geronimo, un prêtre Jésuite napolitain qui fut doué pour la poésie, écrivit diverses œuvres à l’effigie de la Vierge Marie dont “Dio Vi Salvi Regina”. Le récit, inspiré par le cantique marial, fut composé durant les années 1670’ et publié pour la première fois en 1681.

Le prêtre Francesco était un fervent humanitaire et venait en aide aux plus pauvres de Naples, en Italie. Il eut l’idée de créer pour eux une version italienne de la prière en latin.

Où qu’il allait, le prêtre récitait son chant. Dio Vi Salvi Regina a connu un grand succès et fait le tour de l’Italie, à l’époque !

Quand a été adopté l’hymne en Corse

La méditerranée ayant rapproché les relations entre la Corse et l’Italie, notamment Naples. Le chant “Dio Vi Salvi Regina” voyagea de l’Italie à la Corse.

Le chant religieux ayant été créé pour protéger les plus démunis, en Italie. En revanche, en Corse, il fut adopté pour protéger le peuple de leurs ennemis, notamment les Génois !

Après avoir représenté, pendant presqu’un siècle, un récit religieux, Dio Vi Salvi Regina devient, en 1735, un chant guerrier puis l’hymne national officiel de la Corse. À l’occasion de la première indépendance de l’île de l’emprise de la république de Gênes.

Lorsque les génois reprirent le contrôle sur l’île. De nombreux Corses, dont le leader Giacinto Paoli, ont été exilés.

Il y en avait d’autres qui se sont réfugiés à Naples. Mais qui vivaient dans une totale austérité. Pour cela, ils ont bénéficié de l’aide du saint Francesco ou de ses partisans.

Ainsi, ils ont évidemment appris le Dio Vi Salvi Regina et ont contribué à la transmission et la diffusion de l’hymne.